ART

Frei Otto. Penser en maquette

Frei Otto compte, à l’échelle internationale, parmi les architectes allemands les plus renommés et les plus innovants du 20e siècle. C’est aussi un personnage central de la culture architecturale du Land de Bade-Wurtemberg. En 2015, il a reçu le prix Nobel de l’architecture pour son œuvre – le Prix Pritzker – la plus prestigieuse distinction du monde de l’architecture. La plus grande exposition des travaux de Frei Otto à ce jour est le fruit d’une initiative conjointe de la Südwestdeutsches Archiv für Architektur und Ingenieurbau ou saai (archives du Sud-Ouest allemand pour l’architecture et le génie civil) du KIT et de la Fondation Wüstenrot, en collaboration avec le ZKM | Karlsruhe. Elle présente des réalisations notoires comme des projets totalement inédits et compte plus de 200 maquettes, près de 1 000 photographies, des dessins, des croquis, des plans et des films ainsi qu’une projection multimédia à grande échelle.

Penser en maquette La pensée de Frei Otto se caractérise par une volonté d’expérimenter, ses méthodes se trouvant à mi-chemin entre architecture, science et art. Il développe des instruments pour l’exploration de processus d’auto-assemblage, des tables de mesure pour déterminer la répartition des forces, des appareils pour l’étude de formes de construction pneumatiques ou des outils pour l’analyse de modèles de réseaux complexes. Ses recherches incessantes à l’aide de maquettes ont servi à l’étude des relations de cause à effet, mais aussi de la part formelle du processus de conception. Ainsi, Frei Otto a jeté les bases d’une importante culture expérimentale qui perdure jusqu’à nos jours, située entre l’observation scientifique et la compétence artistique – une forme d’autorégulation artisanale et intellectuelle, dans laquelle la conception rime avec la production de connaissances individuelles, mais peut aussi devenir le point de départ d’un discours collectif sur l’avenir de l’environnement bâti.

Quatre positions centrales La scénographie de l’exposition s’articule autour de quatre thèmes essentiels qui investissent les deux atriums et mènent les visiteurs à travers les riches fonds d’archives que la Südwestdeutsches Archiv für Architektur und Ingenieurbau (saai) a préparé spécifiquement pour cette exposition :

Le paysage de maquettes de Frei Otto 

Les maquettes sont toutes classées selon leur échelle, ordonnées selon leurs relations contextuelles et historiques et présentées sur une table de 50 mètres de long. Le contexte technique comme architectural de chaque maquette et projet est étayé de plans originaux et d’illustrations détaillées. De cette façon, il est possible d’appréhender le caractère scientifique innovateur et la continuité esthétique de la pensée de Frei Otto. Les visiteurs ont l’impression qu’ils pénètrent dans un „cabinet de curiosités horizontal“.

Les archives ouvertes de Frei Otto 

Les „archives ouvertes“ occupent une partie centrale de l’exposition. Elles se composent de 18 étagères d’archives surdimensionnées construites en cercle autour des deux atriums et constituent la structure scénographique de l’exposition. Par le biais de plans originaux, de photographies, de livres et de reproductions sélectionnés, les visiteurs sont guidés à travers les phases les plus importantes de la biographie de Frei Otto – le centre de développement pour les constructions légères à Berlin, le célèbre Institut pour les surfaces portantes légères de Stuttgart et son studio à Warmbronn ainsi que des projets novateurs, tels que le pavillon allemand de l’Expo de 1967, la Multihalle de Mannheim ou les premières études pour Stuttgart 21. Les étagères chargées d’archives jouent à la fois le rôle d’entrepôt ouvert au public et celui d’un lieu de savoir situé entre présentation et conservation.

 Le cosmos de Frei Otto 

Au cours de sa vie, Frei Otto a collectionné et ordonné des illustrations de structures naturelles. Elles lui ont servi à la fois d’inspiration et d’association d’idées, de même que d’objets concrets d’analyse. L’important ici, c’est que Frei Otto a reconnu le caractère exemplaire de la nature et a essayé de l’exploiter en architecture et dans le génie civil. Sur 18 tables – reconstituées conformément aux tables de travail de Frei Otto à Warmbronn – les visiteurs peuvent examiner des images grand format de ses études de la nature, de toiles d’araignées, de structures sableuses ou de bulles de savon. Un monde complexe d’images s’y déploie, un aperçu dans les cosmos poétiques et scientifiques de la pensée de Frei Otto.

Projection de Frei Otto 

La force innovatrice de Frei Otto repose sur l’interdisciplinarité radicale de sa pensée à la croisée de l’architecture, la technique, la science et la société. La dimension iconographique et multimédia joue ici un rôle essentiel. Une projection de plus de 25 mètres permet de transmettre cette pensée dans toute son esthétique et sa force médiatique

 

Über den Autor

Uwe Marcus Magnus Rykov

Redakteur P!-Magazine
Geschäftsführer PAgentur Paris / Agence de presse
Management / Marketing / Projektmanagement / Interviews / Project / Planning Pressearbeit / Moderator

error: Content is protected !!